Want to know more about Carmeuse ? CONTACT US

Etude de cas

RENOVATION D'UNE PELOUSE CALCAIRE PAR CARMEUSE

 
A proximité de sa Carrière d’Aisemont, Carmeuse a récréé une pelouse calcaire abritant aujourd’hui une flore et une faune typiques de ces milieux rares.

Le site en question faisait partie d’une carrière exploitée par Carmeuse jusqu’à la fin des années 80. Après l’épuisement du gisement, l’activité extractive ayant disparu, une végétation pionnière envahit le site et ses abords.

Dans le courant des années 2000, l’expert « Biodiversité » de Carmeuse s’est rendu compte de l’intérêt potentiel du flanc exposé Sud du site et a mis sur pied un important projet de rénovation de cette pelouse calcaire. Le travail a consisté à l’abattage et à l’évacuation de toute la végétation ligneuse qui avait, au fil du temps, recolonisé la pelouse et risquait, à terme, de la faire complètement disparaître. L’enlèvement des résidus ligneux a permis d’éviter l’apport trop important en matières organiques et préserver les caractéristiques typiques de ces milieux chauds et secs.

Cette intervention a aussi permis de remettre le sol en lumière. Une faune et une flore spécifiques ont recolonisé l’espace libéré. A ce jour, on peut, entre autres, observer sur le site une grande variété de papillons, criquets et sauterelles, le rat des moissons et différentes espèces d’orchidées, dont une dizaine de pieds du magnifique « orchis bouc » (Himentoglossun hircinum)..

 

 

La rénovation de cette partie du site est suivie de près par les naturalistes avec lesquels Carmeuse travaille en partenariat. Une fauche est ainsi planifiée tous les deux ans, dont le produit est soigneusement exporté en dehors du périmètre rénové, toujours pour éviter l’enrichissement du sol.

Carmeuse envisage, à terme, de supprimer l’entretien mécanique (fauche bisannuelle) de la pelouse et d’y laisser pâturer des moutons de race Soay (Carmeuse en possède déjà un troupeau qui s’agrandit chaque année dans une autre de ses carrières), qui s’acquitteront parfaitement de cette tâche sans plus aucune intervention humaine.

Downloadable pdf

Dans votre quotidien

Les news

contact

Fondation Carmeuse